ligne ville

Quand notre petit président, n'écoutant que son courage (et ses conseillers), et tout de même protégé par une armée de gardes du corps, teste sa popularité sans qu'au préalable, la figuration UMP ait été prévenue et organisée comme d'habitude, ça donne un certain chahut.

Un des articles relatant l'évènement >>> Sarkozy chahuté à Bayonne

 

ligne ville

Évidemment, un tel accueil ne pouvait que provoquer une avalanche de gazouillis dont vous trouverez ci-dessous quelques échantillons.

 

On commence évidemment par le meilleur :

Michèle Alliot-Marie
C'est avec beaucoup de plaisir que j'accompagne et reçois Nicolas Sarkozy sur nos terres du Pays Basque, ce jeudi 1er mars !

 

... puis, ça continue

 

Solferishow
Ce moment gênant où t'as oublié que les gens n'ont pas oublié que t'es Président.

 Nicolas Sarkozy aurait quitté Bayonne et serait en sécurité au Liban.

 

Pierre Deruelle ‏
Chahuté à Bayonne, Sarkozy dénonce "la violence d'une minorité de voyous, de terroristes". Tout est dans le sens de la mesure.

"Applaudir est vraiment une grande jouissance, qui n’a d’égale que celle de huer." [Tristan Bernard]

Menaces de représailles à l'UMP : "Si Hollande vient à Neuilly, on lui jettera des carnets de chèques".

Le sous-préfet de Bayonne aurait reçu un appel de l'Elysée expliquant que "le changement c'est maintenant".


 Diego-san ‏
Et encore, les rues de Bayonne sont trop étroites, le PS a pas pu faire entrer les chars soviétiques qui étaient prévus !

 "On saluera l'efficacité de la DCRI qui a pu alerter le président en temps réel sur la présence de social-terroristes à Bayonne"


watchmefalll ‏
Le GPS de Sarkozy a déconné, il voulait frimer à Biarritz, il a fini devant le peuple à Bayonne.


Aurélie
Quand on a un bilan qui colle aux Basques, faut pas s'étonner de leur réaction !

 

@reda
Hué et sifflé à Bayonne, Nicolas Sarkozy, ancien avocat, a failli finir en guacamole.

 

Laurent Chemla ‏
Après avoir été hué à Bayonne, Nicolas Sarkozy propose une loi interdisant le port de la bouche.

 

Maitre Eolas ‏
Incident à Bayonne : un paisible apéro interrompu par l'irruption d'un président de la République.

 

Nicolas Kozykozy
L'ambiance dans les bars de Bayonne est différente de l'ambiance du Fouquet's. Je reviendrai.

 

Le_M_Poireau ‏
Je propose un référendum national sur la circulation piétonnière à Bayonne.

 

Perepeinard
"Bayonne transforme le participe présent en participe passé - Candidat sortant / candidat sorti"


Milos Djukic
Après Bayonne, sur quelle ville vont s'abattre les hordes de militants socialistes pour semer la désolation ?


Maître Roger
"Nicolas Sarkozy séquestré dans un café à Bayonne sera libéré par l'armée de Bachar El Assad "


J-D ‏
Aujourd'hui Sarko a été bâillonné, je lui conseille amicalement d'éviter Castres, on ne sait jamais ils sont chauds là-bas


PFRunner
Faire du Le Pen (Guéant+Hortefeux+Brunel) > Être accueilli comme Le Pen (Bayonne) > Réagir comme Le Pen ("Épuration")


Coquine_Elle
Un président de la République malmené comme un vulgaire sans-papier. S'il avait pour deux sous d'honneur, Guéant démissionnerait.


 

ligne ville


Comme l'ont fait remarquer certains, quand on connaît le sens de l'humour de Petit Corps Excité, le préfet actuel du coin serait bien avisé de se trouver un point de chute afin de mettre une carrière certainement très prometteuse à l'abri des retombées.